Qui vivra par le like périra par le like

[ads]

À lire absolument.

Dans ce récit à la fois sensible et incisif, Simon Jodoin livre pour la première fois le témoignage qu’il a toujours refusé de présenter au tribunal des médias sociaux, où il a été accusé mais auquel il n’accorde pas la moindre autorité. À l’aide d’épisodes personnels et d’autres cas troublants, il montre ce qu’il en coûte d’être la proie d’une foule avide de goudron et de plumes, ou de choisir de ne pas la suivre.

À l’heure où les accusations et les dénonciations se font sous le sceau du hashtag, peut-on tolérer que des agitateurs profitent de la toute-puissance des plateformes numériques pour exposer des individus à la vindicte populaire? Doit-on, chacun devant son écran, céder à leurs appels au lynchage?

Dénonçant un simulacre de justice qui, loin de contribuer au progrès social, favorise le repli sur soi, l’auteur signe ici une critique sévère de nos rapports avec les médias sociaux.

SIMON JODOIN est auteur, chroniqueur et éditeur. Après des études en philosophie et en théologie à l’Université de Montréal, il a pris part à divers projets médiatiques et culturels, notamment à titre de rédacteur en chef du magazine culturel Voir, où il a travaillé pendant 10 ans.

[ads]

Michel Légaré
JQJL
Logo
Créer un nouveau compte
Shopping cart